Hitachi met en point une technologie qui pourrait conserver des données pendant des millions d’années

Par Mechtaly Hamza - ven sept 28, 2:02

Hitachi a mis au point une nouvelle méthode de sauvegarde de données numérique qui pourrait conserver les données pendant des millions d’années..

La technologie, qui consiste à stocker des informations numériques sur des éclats de verre de quartz, a été révélée hier par le directeur général de Hitachi : Hiroaki Nakanishi.

Le procédé utilise un laser pour enregistrer des données sous forme binaire par des points sur une plaque de verre de quartz, qui peut alors être lu à l’aide d’un microscope optique. Le verre est étanche, résistant à une multitude de produits chimiques, peut résister à des ondes radio, et peut survivre à des températures extrêmes – jusqu’à 1.000 degrés Celsius, ce qui lui permet de conserver des informations pendant des millions d’années.

« Nous croyons que les données vont survivre des millions d’années à moins que le verre résistant est cassé », a déclaré Takao Watanabe, chercheur senior chez Hitachi.

Le prototype actuel est composé de quatre couches et des mesures 0.8in x 0.8in x une épaisseur de 0.008in, totalisant une capacité de stockage d’environ 40 Mo par pouce carré – c’est à peu près la même densité que celle d’un CD audio classique, mais les chercheurs disent qu’ils le feront probablement en mesure d’ajouter des couches supplémentaires pour augmenter la capacité de stockage. En revanche, les disques durs d’aujourd’hui peuvent contenir jusqu’à un térabit par pouce carré.

Cependant, en dépit de leur plus grande capacité de stockage, des disques durs modernes sont peu susceptibles de durer au-delà de 10 ou 15 ans. En plus d’être en mesure de résister longtemps, la nouvelle technologie Hitachi introduit une nouvelle option de stockage qui ne deviendra pas obsolète sitôt.

« Le volume de données créées tous les jours est en pleine explosion, mais en termes de sauvegarde pour les générations futures, nous n’avons pas vraiment évolué depuis le jour où nous avons inscrits des choses sur des pierres » a déclaré Kazuyoshi Torii, chercheur chez Hitachi, selon l’AFP.

« La possibilité de perte des données a en fait augmenté », a t-il ajouté, se référant aux médias numériques comme les CD et les disques durs traditionnels, dont la durée de vie est relativement courte.

Hitachi a révélé quelques détails sur l’application de cette technologie et de sa disponibilité, mais l’entreprise a promis de dévoiler plus d’informations lors du International Symposium on Optical Memory le 30 Septembre 2012.

Suivez le portail spécialisé dans les technologies de l'information au Maroc sur Twitter, Devenez un fan sur Facebook. Restez à jour via RSS

  • 0 Commentaires
  • Vote -1Vote +1 +4
    Loading ... Loading ...
  • 1541 vues
  • Imprimer

Laisser un commentaire