Vivendi entame des négociations exclusives avec Etisalat pour la cession des 53% de Parts que Détient Vivendi dans Maroc Telecom

Par It.ma - mar juil 23, 9:24

Etisalat a annoncé aujourd’hui bénéficier officiellement d’une période d’exclusivité accordée par Vivendi pour formuler une offre d’achat des 53% de parts que détient Vivendi dans la société Itissalat Al Maghrib (“Maroc Telecom”), et ce jusqu’au 25 septembre 2013.

L’offre d’Etisalat valorise la participation dans Maroc Telecom à un prix par action de 92,6 dirhams marocains, ce qui porte la quote-part de participation de 53% de Vivendi dans Maroc Telecom à un montant s’élevant à 3,9 milliards d’Euros (équivalent à 18.8 milliards dirham émirati).  Le cours de clôture de l’action Maroc Telecom (Symbole Boursier: IAM) était de 99,55 dirhams marocains par action à la Bourse de Casablanca au 22 juillet 2013.

La contrepartie ci-dessus ne prend pas en compte les dividendes reçues par Vivendi au titre de l’exercice 2012, s’élevant à 7,40 dirhams marocains par action et qui seront également au profit d’Etisalat. Au moment de la finalisation de l’accord, Etisalat versera à Vivendi 0,3 milliards d’Euros (équivalent à 1.5 milliards dirham émirati) au titre de dividendes de l’exercice 2012.

La réponse de Vivendi à l’offre irrévocable et engageante d’Etisalat suivra la consultation avec ses comités d’entreprise. Si Vivendi accepte l’offre, la transaction restera soumise à un certain nombre de conditions, y compris, entre autres, l’exécution du pacte des actionnaires avec le Royaume du Maroc et la garantie de l’application des règles de concurrence et des autorisations réglementaires en vigueur au Royaume du Maroc et certaines autres juridictions où opère Maroc Telecom.

La réglementation marocaine des marchés de capitaux exige qu’Etisalat fasse une offre publique d’achat obligatoire aux actionnaires restants dans Maroc Telecom, ce qui pourrait faire augmenter encore plus la participation d’Etisalat. Les actions flottantes en circulation représentent environ 17% du nombre total d’actions.

Etisalat projette de financer cette transaction par des emprunts extérieurs et a déjà obtenu un accord préalable de financement auprès d’un consortium de banques locales et internationales. L’assemblée générale extraordinaire d’Etisalat, qui s’est tenue le 28 mai 2013, a approuvé les recommandations du Conseil à lever des fonds externes au-delà du capital de la Société, conformément aux statuts de cette dernière.

Au cas où des développements importants interviendraient à ce sujet, une annonce sera faite en temps voulu.

Suivez le portail spécialisé dans les technologies de l'information au Maroc sur Twitter, Devenez un fan sur Facebook. Restez à jour via RSS

  • 0 Commentaires
  • Vote -1Vote +1 0
    Loading ... Loading ...
  • 2130 vues
  • Imprimer

Laisser un commentaire