Les dangers des cartouches d’encre de contrefaçon – Qu’avez-vous dans votre imprimante ?

Par It.ma - ven juil 12, 2:50

Par Tina Rose, responsable du programme de lutte contre la contrefaçon (ACF) et le marketing frauduleux, EMEA Printing & Personal Systems, porte-parole HP ACF local

Tandis que le commerce mondial et l’accès croissant à l’Internet facilitent de plus en plus les échanges à l’échelle planétaire, les consommateurs se méfient de plus en plus et s’interrogent sur ces affaires qui semblent « trop belles pour être vraies » et qui donnent à penser que le produit qu’ils convoitent n’est pas légitime. En ce qui concerne le commerce mondial de produits de contrefaçon, il y a cependant encore beaucoup à faire. Les entreprises comme les consommateurs doivent être à l’affût des malfaiteurs qui leur soutirent de l’argent en échange de produits de contrefaçon de mauvaise qualité.

Pour répondre à ce phénomène, de grandes marques comme HP s’efforcent de protéger les consommateurs contre les fraudeurs dont les produits contrefaits ébranlent la confiance entre les entreprises et leurs clients et qui créent des produits potentiellement nocifs. Ces quatre dernières années, HP a mené près de mille enquêtes aux quatre coins de la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Asie), qui ont débouché sur plus de 800 actions de police (des descentes de police), ainsi que sur la confiscation de près de neuf millions d’unités de produits d’impression contrefaits, comme des cartouches d’encre et des toners pour imprimantes laser.

Au Maroc, citons par exemple la saisie de plus de 13 000 produits contrefaits en avril et mai 2013. Les autorités marocaines ont saisi 11.000 unités d’impression et plus de 2.000 adaptateurs, souris et casques, portant illégalement la marque HP ; et ce, avant que ces marchandises n’aient pu être commercialisées sur le marché marocain. Les autorités locales ont également confisqué 4000 éléments susceptibles d’être utilisés dans la fabrication de produits contrefaits, tels que des étiquettes des produits.

Le programme ACF HP a soutenu les actions des autorités marocaines en identifiant les articles interceptés comme contrefaits.

HP et les autres marques dont la propriété intellectuelle est violée ne sont pas les seuls acteurs pour qui la contrefaçon est un problème : ce phénomène nuit également aux consommateurs qui utilisent des produits d’impression à des fins professionnelles ou privées. Les entreprises de tous les secteurs ont besoin d’impressions de qualité pour leurs documents et autres images afin de bâtir leur réputation, de décrocher de nouveaux contrats et de communiquer avec leurs clients et leurs partenaires. Ces

Page1of3entreprises, qui vont d’hôpitaux locaux et d’écoles à des banques internationales, sont la cible des contrefacteurs, qui leur vendent des cartouches d’encre ou de toner qui ne répondent pas aux normes.

Maroc

D’après de récentes recherches réalisées par Forrester dans divers pays, près d’un tiers (31 pour cent) des organisations au Maroc se sont vu proposer des cartouches d’encre ou de toner contrefaites (ou soupçonnées de l’être).1

Ce phénomène a des conséquences négatives sur les entreprises marocaines : 57 pour cent des entreprises ont déclaré s’être rendu compte que ces cartouches étaient contrefaites en raison de pannes fréquentes de leurs imprimantes et un pourcentage équivalent, en raison de la mauvaise qualité des impressions.

Les cartouches contrefaites nuisent également aux relations et à la confiance entre les entreprises locales et les fournisseurs, qui vendent sans le savoir des fournitures pour imprimante de contrefaçon à leurs clients : près de trois quarts des entreprises (70 pour cent) ont déclaré avoir ressenti de la colère lorsqu’elles se sont rendu compte que les cartouches étaient des produits de contrefaçon et 92 envisageraient de changer de fournisseur si on leur vendait des contrefaçons.

Au lieu de permettre des économies en proposant des produits similaires à moindre coût, les accessoires d’impression de contrefaçon peuvent en réalité coûter de l’argent aux entreprises et aux consommateurs. Ces produits ont en effet plus de chances de mal fonctionner ou de fuir, ce qui peut abîmer l’imprimante et entraîner la perte de la garantie, obligeant le client à payer pour les réparations, voire à acheter une nouvelle imprimante. Les accessoires originaux HP assurent en outre non seulement des impressions uniformes et de qualité, mais ils font un usage plus efficace de l’encre : une récente étude réalisée par le Buyers Laboratory indique qu’en moyenne, les cartouches d’encre HP originales impriment jusqu’à 50 pour cent de pages en plus que les alternatives testées (cartouches rechargées ou remanufacturées).2

Il est important que les marques légitimes protègent leurs investissements dans la recherche et le développement pour pouvoir continuer à créer des innovations qui profitent aux consommateurs. Des marques comme HP veulent poursuivre les contrefacteurs, tout en travaillant main dans la main avec les autres fabricants qui produisent des cartouches légitimes. Il y a une différence importante entre ces deux groupes :

Les contrefacteurs produisent des cartouches d’encre rechargées ou remanufacturées qui sont conditionnées dans de faux emballages HP, censés amener les consommateurs à croire qu’ils achètent des produits originaux d’un fabricant donné. Ces produits illégaux sont très différents des cartouches rechargées ou remanufacturées légitimes, qui sont clairement marquées comme telles et qui sont vendues dans des emballages très différents de ceux du fabricant original.

Comme pour toutes les marques originales lorsqu’on les compare à des contrefaçons, le principal élément permettant de déterminer qu’une cartouche est un produit original est la qualité et l’uniformité des impressions produites, ainsi que l’état de l’emballage, qui ne doit pas avoir été ouvert. D’autres facteurs peuvent cependant indiquer que la cartouche qu’on achète n’est pas la cartouche originale qu’elle prétend être.

Pour permettre aux consommateurs de se protéger encore plus facilement des contrefaçons, HP a créé un logiciel d’authentification innovant, que les clients peuvent télécharger et installer sur leur ordinateur, ainsi que des étiquettes holographiques et des codes « Quick Response » (QR), que les clients peuvent valider au moyen d’un smartphone connecté à l’Internet ou en ligne sur via www.hp.com/go/ok.3

Tina Rose, responsable du programme de lutte contre la contrefaçon (ACF) et le marketing frauduleux, EMEA Printing & Personal Systems, porte-parole HP ACF local, a déclaré : « La guerre contre la contrefaçon évolue sans cesse et chez HP, nous travaillons en partenariat avec d’autres marques et organisations internationales pour trouver de nouveaux moyens de résoudre le problème de la contrefaçon à l’échelle mondiale. Nous donnons la priorité à la protection de nos clients contre les actions illégales et déloyales des contrefacteurs, qui produisent des produits de mauvaise qualité et potentiellement nocifs dans le but de générer des profits faciles sur le dos des consommateurs qui ne se méfient pas assez ».

Suivez le portail spécialisé dans les technologies de l'information au Maroc sur Twitter, Devenez un fan sur Facebook. Restez à jour via RSS

  • 0 Commentaires
  • Vote -1Vote +1 +1
    Loading ... Loading ...
  • 2731 vues
  • Imprimer

Laisser un commentaire